Ce jeu se pratique à trois équipes ; plus il y a de joueurs, et mieux c’est !

La première équipe incarne les poules,

la seconde constitue les renards

et la troisième est composée des vipères.

Pour différencier les équipes, l’idéal est d’utiliser des foulards de couleurs à glisser dans le dos au niveau de la ceinture, à la manière d’une queue. Traditionnellement, les poules sont rouges, les renards sont jaunes/oranges et les vipères sont vertes.

Le principe du jeu est le suivant : les renards mangent les poules, les poules mangent les vipères et les vipères mangent les renards.

Chaque équipe dispose d’un camp. Dans son propre camp, un joueur ne peut pas être mangé. Si un joueur est mangé (si son foulard à été saisi par un joueur adverse), il est ramené dans le camp du « prédateur » et est fait prisonnier. Il ne pourra être délivré que si un membre de son équipe vient le toucher au cœur du camp ennemi. Plusieurs prisonnier peuvent créer une chaine humaine en se touchant pour faciliter leur délivrance.

Au centre à la rentrée 2013, ça a été le premier grand jeu organisé